Enrouleur Goiot Bloqué

Enrouleur Goiot Bloqué

Posté le 1 mai, 2018 - 19:29
284 lectures
6 commentaires
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(0 vote)

Bonjour,
un ami vient de remater son voilier. Il a ré-installé et enroulé son génois avant. Depuis son enrouleur est bloqué avec un effet  "ressort". Das un sens on peut tourner 3 à 4 tours à la main mais si on relache l'enrouleur revient. Dans l'autre sens on ne peut faire qu'un seul tour. Létai tourne avec l'enrouleur.
Avez vous une piste ?
merci

6 commentaire(s)
  • ski wake
    ski wake
    Hors ligne
    Amiral
    Inscription : 13/12/2008
    Messages : 85
    Le 1 mai, 2018 - 23:18

    D'abord, il faudrait savoir de quoi on parle ...

    S'agit - il 
    ​- d' un enrouleur de DRISSE GOÏOT
    ( assez fréquemment utilisé dans les années 70 )
    - d'un enrouleur de GENOIS GOÏOT 

    CAS N°1 :  
    SI c'est un enrouleur de DRISSE ... 
    Sans vouloir dénigrer, les enrouleurs GOÏOT
    ​au niveau sécurité de fonctionnement, c'est loin
    dêtre le top...  cpopossible01
    il faut appuyer fortement d'une main pour 
    ​pouvoir avec un doigt de l' autre main désengager 
    ​le cliquet ...  et si la tension est alors trop forte frayeur
    la manivelle se met a tourner très vite et tu ne peux
    ​plus mettre ta 2eme main pour maintenir la manivelle....

    ​Et comme ce n' est pas la manivelle qui va être plus
    fragile que ton bras, tu vas rejoindre la multitude de
    ​plaisanciers qui se sont fait amocher le bras par ce fichu
    dispositif ...

    Ajoutons à cela que le "carré" Goïot
    ​a) est en saillie sur le flanc de l'enrouleur
    ​( c'est dangereux, alors que les Winches ont une
    "empreinte femelle" bien moins dangereuse ) 
    ​b) n'est pas "standard" comparé à toutes les autres
    ​marques de winches.
    c) enroule un cable inox avec les risque de
    détérioration ​du dit cable du fait des fortes contraintes
    lors de l'enroulement ( création de "picots" appelés
    aussi "gendarmes" qui se feront un malin plaisir à
    perforer la chair ​tendre de tes doigts et mains ).

    ​Bref, si cela pouvait ( - "vaguement" ...d'après moi ) se
    justifier ​dans les années 70, c'était principalement du au
    fait que les drisses "texiles" s'allongeaient sous la charge
    ​contrairement aux cables aciers ...

    ​Au jourd'hui c'est de l' histoire ancienne, et avec les
    ​drisses "textiles" modernes ( type Dyneema / Spectra, etc ... )
    ​qui ont une TRES forte résistance à l' allongement,
    je ne vois vraiment AUCUN avantage à garder ce genre
    d'enrouleur.
    ​Si,  "dans le temps" sur les voiliers on avait un winche dédié
    ​à chaque drisse ( GV / Foc / Spi + quelquefois Balancine et
    Hale bas de tangon ) ,
    sur les voiliers "modernes", chaque drisse
    ​( et balancine et/ou hale-bas ) arrive sur "son" bloqueur
    et derrière ceux-ci il y a ....
    UN SEUL winch à tout faire ...
    ​C'est bien plus rationnel ... clindoeil

    ​En plus, "dans le temps" pour la majorité des cas,
    l'enrouleur de drisse ​était fixé sur le mat, obligeant
    un équipier à se rendre au pied de mat pour hisser
    ou affaler la voile ( Génois / foc ou GV ).

    Aujourd'hui , avec ce qu'on appelle un "piano" toutes
    les drisses ​sont renvoyées à plat pont vers la batterie
    de bloqueurs maneuvrables ​en sécurité par un équipier
    dans le cockpit.

    ​Dans le cas d'enroulement de cable sous forte charge
    dans un "treuil" ​( ou enrouleur / emmagasineur de drisse ) ,
    il peut arriver que le cable ​"surpatte", autrement dit, qu'une
    des spires qui aurait du rester à l'exterieur ​du cable déjà
    enroulé, se retrouve coincé en force plus près du moyeu
    ​(de l'enrouleur) qu'il devrait être.
    Le cable est ainsi coincé et semble donc ne plus vouloir se
    dérouler gueule ( ce qui peut créer l' "effet ressort" décrit ) .

    ​A priori, la seule façon d'arriver à dérouler le cable coincé,
    est de tirer TRES fortement ( suffisamment pour arriver à
    libérer le cable de spires supérieures "jointives" ) .
    ​Pour cela, il va falloir utiliser un autre winche qui va tirer
    la partie libre de la drisse vers le bas....
    pendant que l'on donnera du mou ​à l'enrouleur /
    emmagasineur de drisse acier.
    ​ATTENTION, car les efforts vont être "conséquents" 
    peur01peur03 ... et il faut éviter toute rupture
    - de la manille de la drisse
    ​- du manchonnage de la drisse
    ​- de la poulie de renvoi située entre la manille de la
    drisse ​et le winch qui va exercer la traction
    ​ou encore du pontet qui relie la poulie de renvoi
    au pont ​du voilier,

    CAS N°2 :  
    SI c'est un enrouleur de GENOIS ...
    ​il s'agit probablement d'un "grippage" de l'émerillon
    qui est censé permettre à la voie de s'enrouler
    autour de l'étai sans pour autant faire "Vriller" la
    drisse, ce qui risque de ne pas arranger
    - la drisse elle-même 
    - son manchonnage
    - le réa.

    Il est possible qu'en relâchant de la tension
    sur l'étai ​la rotation de l'emerillon devienne
    moins problématique.

    ​Cela dit, il vaut sans doute mieux prévoir TRES
    rapidement son remplacement.
    ​Il est possible que lors du rematage, il y ait eu une
    modif du réglage de la tension du Pataras ( ou des
    haubans dans le cas ​d'un gréément à barres de flèches
    dites "poussantes" ) .
    Bref, trop "tiré vers l' arrière", cela a pour conséquence
    de tendre ​exagérément l'étai et donc de faire souffrir
    l'emerillon censé toutefois pouvoir travailler sous charge ....

    Tiens nous au courant ....

    Il est possible en théorie de déposer l'étai si
    le bateau est au port, sans voile
    ( et sans trop de vent clindoeil ) et cela SANS démater...

    ​Il faut, dans ce cas, mettre une drisse de spi
    frappée à la cadène d'étai ​à l' avant du bateau,
    et éventuellement avec une autre drisse
    ( celle de GV s'il n' y a pas une 2eme drisse de spi )
    ​envoyer quelqu'un en tête de mat pendant que l'on
    mollit la drisse.
    ​- Soit c'est l'homme envoyé en tete de mat qui
    procède ​au changement de l'emerillon

    ​- Soit on fait descendre l' emerillon sur le pont,
    pour ​procéder au changement ( nettement moins
    acrobatique avec moins de risque de chute
    d'outils ou d' accessoires ... du haut du mat ) .

    ​Bravo de m' avoir lu jusqu'ici super
    J'espère ne pas vous avoir mis en retard siffle​ !  

  • pccn
    pccn
    Hors ligne
    Second maître
    Inscription : 18/01/2015
    Le 2 mai, 2018 - 07:41

    Bonjour Michel
    C'est un plaisir de lire jusqu' au bout ces explications.smiley

  • Erik29
    Erik29
    Hors ligne
    Moussaillon
    Inscription : 27/05/2015
    Messages : 1
    Le 2 mai, 2018 - 18:49

    Et bien ça c'est de la réponse! Merci pour lui. Verdict cette semaine. super
    EriK
     

  • ski wake
    ski wake
    Hors ligne
    Amiral
    Inscription : 13/12/2008
    Messages : 85
    Le 3 mai, 2018 - 13:29

    OK, mais au final c'était quelle option la bonne ?  un problème d'enrouleur 
    - de drisse 
    - de foc / génois

     

  • ski wake
    ski wake
    Hors ligne
    Amiral
    Inscription : 13/12/2008
    Messages : 85
    Le 3 mai, 2018 - 13:31

    pccn a écrit :

    Bonjour Michel
    C'est un plaisir de lire jusqu' au bout ces explications.smiley

    Merci clindoeil
    L'objectif c'est bien d'aider ...
    ​J'essaie de ne pas trop utiliser de termes techniques
    mais ce n' est pas évident quand il faut être précis chaispas

    ​Espérons que cela aidera notre ami aurevoir02 ...

    A suivre  ! ... 

  • Erik29
    Erik29
    Hors ligne
    Moussaillon
    Inscription : 27/05/2015
    Messages : 1
    Le 13 mai, 2018 - 10:47

    Bonjour,
    c'est un enrouleur de Génois et c'est réparé.
    Le démontage du tambour a permis de voir que l'étai était désolidarisé d'un axe qui est fixé sur les plaques de   réglages. Donc il a "suffit"de refixer l'étai.
    Merci.

Les Services Discount Marine

Discount Marine

Spécialiste de la vente d’électronique pour la plaisance, Discount Marine vous propose une sélection de produits parmi les plus grandes marques du nautisme. Vous cherchez un GPS, un sondeur, un radar, un pilote automatique, une radio VHF, du matériel de sécurité, ou d'accastillage ? Nous sommes là pour vous conseiller. Discount Marine, c'est aussi un espace communautaire avec des forums et des blogs pour discuter, partager, informer autour du nautisme.

Retrouvez-nous sur