CAP CAMARAT 715WA - Osmose ou problème de débullage pendant la fabrication ?

CAP CAMARAT 715WA - Osmose ou problème de débullage pendant la fabrication ?

Posté le 14 novembre, 2017 - 18:55
101 lectures
10 commentaires
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(0 vote)

J’ai eu la désagréable surprise de découvrir en octobre 2016 de petites bulles sur la coque de mon Cap Camarat 715WA âgé de 6 ans,  essentiellement sur les zones  difficiles à stratifier : inflexions de la coque, step de la carène, nervures.
Le SAV de Jeanneau m’a certifié en novembre 2016 qu’il s’agissait d’osmose après avoir analysé la coque et constaté la présence d’acide acétique.
J’ai donc fait procéder aux travaux de reprise de la coque,  …MAIS je me suis aperçu en reprenant le bateau en juin 2017 :

  • que le SAV Jeanneau n’a jamais procédé à quelque analyse que ce soit sur la coque
  • qu’en fait le magasin chez qui j’avais déposé le bateau et le chantier de réparation n’avaient pas mesuré d’humidité dans la coque à la sortie de l’eau, ni constaté d’odeur d’acide acétique en perçant les cloques. 

J’ai donc tendance à penser que les cloques sont en fait dues à un problème de débullage survenu lors de la fabrication, et je suis actuellement  en discussion avec  le fournisseur sur ce point.   
Quelqu’un d’entre vous a-t-il  déjà connu ce type de problème sur son bateau ?  

10 commentaire(s)
  • oyster
    oyster
    Hors ligne
    Capitaine de corvette
    Inscription : 22/04/2007
    Messages : 42
    Le 15 novembre, 2017 - 05:35

    Bonjour,
    La présence d'osmose ne fait aucun doute à mes yeux (odeur et acide acétique )
    (phénoméne qui "aurait "été identifié par l'utilisation d'un catalyseur non conforme à celui d'origine .,par modification d'un composant de la formule)

    Le SAV du constructeur qui reconnait les faits ,vous propose une solution  ?
     

  • eric4435374597
    eric4435374597
    Hors ligne
    Moussaillon
    Inscription : 14/11/2017
    Messages : 1
    Le 15 novembre, 2017 - 18:17

    Bonjour, 

    Je confirme que 2 jours après avoir sorti le bateau de l'eau fin octobre 2016,  le concessionnaire et le responsable du chantier qui a ensuite réalisé la réparation de la coque, n'avaient pas constaté d'odeur de vinaigre en perçant les cloques et n'avaient mesuré aucune humidité dans la coque, ce qui me fait dire à postériori que ce n'était pas de l'osmose. 
    Mais le SAV de Jeanneau m'avait ensuite indiqué par écrit qu'une analyse de la coque leur avait permis de constater la présence d'acide acétique dans les cloques, ce que je n'ai pas remis en cause compte tenu de la notoriété de Jeanneau. 
    C'est dans ce contexte que j'avais donné mon accord pour effectuer les réparations.

    Le seul problème, c'est que j'ai appris quelques mois plus tard que le SAV n'avait procédé en fait à aucune analyse et que leur diagnostic d'osmose ne reposait sur rien de tangible.  

    Les travaux de remise en état de la coque ont été réalisés par un chantier nantais et validés au préalable par le SAV. 

     

  • oyster
    oyster
    Hors ligne
    Capitaine de corvette
    Inscription : 22/04/2007
    Messages : 42
    Le 17 novembre, 2017 - 06:30

    Le constructeur  reconnait les faits du phénoméne d'osmose ,on ne pourrait demander plus .
    Avez vous fait une demande de remboursement ?

  • eric4435374597
    eric4435374597
    Hors ligne
    Moussaillon
    Inscription : 14/11/2017
    Messages : 1
    Le 17 novembre, 2017 - 10:30

    Bonjour Oyster, 

    Le constructeur affirme que c'est de l'osmose (en écrivant avoir constaté une odeur de vinaigre en perçant les cloques, ce qui est mensonger car il ne s'est pas déplacé pour faire un diagnostic). 

    Je conteste vivement ce diagnostic car dès le surlendemain de la sortie du bateau de l'eau, le patron du chantier qui a fait les travaux de réparation a, lui, percé les cloques en présence du concessionnaire sans constater aucune odeur de vinaigre, et n'a mesuré au testeur aucune humidité dans la coque.

    Partant de son diagnostic d'osmose (non garanti pou un bateau de 6 ans),  le SAV Jeanneau a accepté seulement de prendre en charge les produits de réparation, soit 676 euros sur un total de ...4236 euros.

    Considérant qu'il s'agit plutôt d'un problème de fabrication (mauvais débullage) et donc d'un vice caché, je demande au SAV Jeanneau de prendre en charge la totalité de la facture de réparation. 

    Bonne journée. 

  • oyster
    oyster
    Hors ligne
    Capitaine de corvette
    Inscription : 22/04/2007
    Messages : 42
    Le 17 novembre, 2017 - 11:42

    vice caché: voir avec votre assurance défense juridique .,et, faire courrier en LR/AR au siége du constructeur pour obtenir plus ....

  • fred 40
    fred 40
    Hors ligne
    Second maître
    Inscription : 03/03/2004
    Messages : 14
    Le 17 novembre, 2017 - 19:17

    Surprenant cette histoire je pense qu'il n'y a jamais eu d'osmose sur ces coques de bonne fabrication mais peut etre est ce l'exception qui confirme la règle
    En tout cas la totalité des réparations est à la charge du constructeur il ne faut pas hésiter à intenter une action auprès du tribunal et n'accepter aucun compromis de partage des réparations.
    Si la position du propriétaire est ferme soit jeanneau cèdera et prendra en charge les réparations, soit le tribunal donnera raison au propriétaire et reconnaitra la malfaçon.
    Bonne continuation !

  • eric4435374597
    eric4435374597
    Hors ligne
    Moussaillon
    Inscription : 14/11/2017
    Messages : 1
    Le 18 novembre, 2017 - 19:54

    Merci à Oyster et à Fred 40 pour vos encouragements ! 

    Compte tenu de la position actuelle du constructeur et de la façon dont il a snobé mon dossier, j'ai bien l'intention d'aller au bout. 

    Bon week end. 

  • oyster
    oyster
    Hors ligne
    Capitaine de corvette
    Inscription : 22/04/2007
    Messages : 42
    Le 19 novembre, 2017 - 11:31

    Bonjour,
    ,
    Le fabricant du catalyseur qui n'était pas le chantier fit un changement dans la formule sans prévenir  ce dernier
    le résultat fut des reprises de coques avec décapage de l'ensemble ,car le client acheteur ne connait que la marque et pas les fournisseurs .
    Cependant il me semble que le probléme et procés date de plus longtemps ?

  • ao mahoru
    ao mahoru
    Hors ligne
    Amiral
    Inscription : 28/10/2003
    Messages : 141
    Le 20 novembre, 2017 - 07:55

    L'osmose sur les coques jeanneau récente arrive...
    En 2011 mon leader 625 de 2007 = osmose
    En 2015 mon cap camarat 7.5 wa de 2012 = osmose

    L'an dernier 2 nc9 de notre port de 2013 et 2014 ont était traité car osmose...
    Et dernièrement j'ai vu un cap camarat 7.5wa S2 de 2015 avec de l'osmose...

    Cela arrive aussi sur les bateaux récent... Je ne suis pas étonné que le tiens est eu ce problème... 

  • eric4435374597
    eric4435374597
    Hors ligne
    Moussaillon
    Inscription : 14/11/2017
    Messages : 1
    Le 20 novembre, 2017 - 13:08

    Bonjour ao mahoru, 

    Je suppose que tu parles de bateaux à quai dans un port. 

    Le mien passe 6 à 7 mois par an hors de l'eau, ce qui devrait éviter des pbs d'osmose à court terme. 

    Et le plus important : Aucune odeur de vinaigre (donc aucune présence d'acide acétique) n'a été constatée dans les cloques et le testeur n'a enregistré aucune humidité dans la coque 2 jours après la sortie de l'eau. 

    C'est pour ces raisons que je pense qu'il ne s'agit pas d'osmose. 

     

Les Services Discount Marine

Discount Marine

Spécialiste de la vente d’électronique pour la plaisance, Discount Marine vous propose une sélection de produits parmi les plus grandes marques du nautisme. Vous cherchez un GPS, un sondeur, un radar, un pilote automatique, une radio VHF, du matériel de sécurité, ou d'accastillage ? Nous sommes là pour vous conseiller. Discount Marine, c'est aussi un espace communautaire avec des forums et des blogs pour discuter, partager, informer autour du nautisme.

Retrouvez-nous sur